Return to site

Journée d’initiative parlementaire du PS : des avancées concrètes et une occasion manquée

À l’occasion de leur journée annuelle d’initiative parlementaire leur permettant de fixer l’ordre du jour à l’Assemblée nationale, le jeudi 9 février, les députés du Parti socialiste ont une nouvelle fois démontré leur engagement fort pour répondre aux attentes des Français et y apporter des solutions concrètes. Dans le prolongement de la mobilisation de nombreux élus locaux, leurs propositions ont permis de véritables avancées sur des sujets essentiels tels que la lutte contre le démantèlement d’EDF et l’adoption d’un bouclier tarifaire pour les TPE, ainsi que pour la protection des enfants victimes de violences intrafamiliales. En revanche, nous dénonçons le rejet à 1 voix de la mise en place du repas à 1€ pour tous les étudiants, notamment avec l’opposition de quatre députés morbihannais de droite.

Empêcher le démantèlement du service public de l’énergie et défendre un bouclier tarifaire pour les TPE

Une première proposition portant sur le service public de l’énergie électrique visait à enclencher une « nationalisation réelle » d’EDF et empêcher son démantèlement face au risque de privatisation de certaines de ses activités. Un second volet de cette proposition entendait répondre à l’explosion des factures d’électricité pour les Très Petites Entreprises avec l’instauration d’un bouclier tarifaire. Ce dernier cible en particulier certains artisans à l’activité énergivore, tels que les artisans boulangers, salons de coiffure… Dans le Morbihan, nous pensons aussi aux petites entreprises de l’agroalimentaire.


Ces mesures ont été adoptées à l’unanimité contre l’avis du gouvernement et des députés du camp présidentiel, qui ont déserté l’hémicycle au moment du vote. Elles doivent désormais être débattues au Sénat

Repas à 1€ pour les étudiants : une mesure sociale rejetée par la droite

Particulièrement criante depuis la crise du Covid, la précarité étudiante s’est fortement aggravée depuis deux ans dans notre pays, conduisant des centaines de milliers de jeunes à se priver d’un ou plusieurs repas par jour et à grossir les files d’attente de l’aide alimentaire. Nous l’observons encore régulièrement dans notre département. La mesure proposée par le groupe socialiste visait à répondre à cette urgence sociale en instaurant un repas à 1€ pour tous les étudiants.

Cette mesure a malheureusement été rejetée à 1 voix près par une alliance LR-Renaissance-Horizons-Modem qui a préféré la faire échouer plutôt que d’agir pour répondre à la détresse de notre jeunesse. Tous les députés morbihannais du camp présidentiel et présents dans l’hémicycle ont voté contre cette
proposition : Anne Le Hénanff (Horizons), Jimmy Pahun (Modem), Nicole Le Peih (Renaissance) et Lysiane Métayer (Renaissance). Ce vote confirme une nouvelle fois que la solidarité et l’humanité ne sont pour eux que des slogans.

 

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK