Return to site

Hommage à Michel Rocard, figure du socialisme

Communiqué de presse

A la veille de l'hommage national et de celui qui lui sera rendu au siège du Parti socialiste, les militants socialistes vannetais ont souhaité honorer la mémoire de Michel Rocard.

Homme intègre, courageux, clairvoyant et personnalité politique majeure, Michel Rocard était de ceux qui ont rendu les Français heureux de la gauche et des milliers de militants fiers d’être socialistes.

Lui rendre hommage, c’est en premier souligner sa singularité dès le début de son engagement, avec une opposition marquée aux dérives de la guerre d’Algérie et un soutien fondateur au mouvement humaniste de la décolonisation. C’est également retenir une approche novatrice pour penser les rapports entre l’économie et le social, entre les forces productives et la société, dont témoigne notamment son inlassable investissement pour faire reconnaître et développer l’économie sociale et solidaire. Sa mobilisation en faveur des équilibres écologiques, contre le réchauffement climatique et pour la protection des pôles, a confirmé jusqu'au terme de sa vie sa défense acharnée du bien commun. Européen convaincu et convaincant, il a toujours mis en garde contre les dangers populistes et affirmé sans cesse la force du jeu collectif pour peser dans la mondialisation, dans le respect du droit et des normes qui garantissent la durabilité de notre modèle de développement. C’est enfin une conception et une pratique de l’action publique qui restent une référence dans le sillon de l'exigence portée par Pierre Mendès-France.

Michel Rocard à la pensée flamboyante était un homme ancré dans la réalité qu'il a toujours eu pour ambition de transformer au service de l'intérêt général. Près de trente ans avant les débats animés sur les conditions et les moyens de la justice sociale et fiscale, il a ainsi été à l'origine de la création du RMI, rebaptisé aujourd’hui RSA, et de la CSG, dont l'assiette est constituée de tous les revenus, qu'ils proviennent du travail ou du patrimoine. Il est enfin un événement qu’il ne faut pas oublier tant il symbolise sa volonté de pacifier les relations entre Français : les accords de Matignon entérinant les droits de la Nouvelle-Calédonie à l’autodétermination et mettant fin aux violences sur l’île.

Tel était Michel Rocard, socialiste assumé et revendiqué, qui laissera une empreinte profonde dans la pensée et l'action politiques en France et en Europe. Il appartient désormais à chacun de nous de faire vivre sa mémoire et ses valeurs car elles demeurent d’une magnifique modernité.

Les militants de la section de Vannes du Parti socialiste 

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly