• LES HISTOIRES D’AR BIHAN

    La petite étrille

    Ar c’hranck-siliou bihan (la petite étrille en breton) s’est éveillée à la politique grâce à une proche cousine. Elle l’avait suivie lors des dernières municipales. Depuis elle en pince pour la politique. Ses copines trouvent que ar c’hrank-siliou bihan ça fait snob. Et pour la faire bisquer, elles l’appellent ar bihan (la petite). Mais Ar Bihan est très zen. Qualité aussi rare qu’exceptionnelle chez ce type de crabe à la vivacité légendaire.

    ARTHUR ROBO

    Ar Bihan et ses copines étrilles se régalent de la presse et du feuilleton Fillon. Ar Bihan qui a une langue d’anguille n’est pas la dernière lorsqu’il s’agit de commenter avec gourmandise les exploits chaque jour renouvelés du monsieur. Ar Bihan a donc décidé d’en faire une pièce de théâtre. Il faut dire que l’intrigue relève du grand art.

     

    Acte 1 : un candidat à la présidentielle présente un programme d’une terrible sévérité, pour tous à l’exception des plus aisés : suppression de l’ISF, relèvement du quotient familial, hausse de la TVA de 2% qui ne changera guère les habitudes de consommation de cette frange favorisée, etc…Mais les efforts sont demandés par un personnage d’une telle rigueur morale, d’une telle honnêteté intellectuelle, d’une telle simplicité monacale dans son train de vie que la droite ne peut lui refuser cette purge qui va sauver la France.

     

    Acte 2 : Entrent en scène dame Pénélope et leurs enfants. Fillon en bon veille sur toute la famille. Il les a placés à Pôle emploi Parlement. Pas besoin de pointer et de plus les allocations sont régulièrement versées. Mais patatras. Sort de la coulisse Coin Coin, palmipède au flair de limier. Vite suivi d’un homme vêtu d’une longue robe noir. Il va chercher des choses fictives comme si on pouvait trouver ce qui est fictif.

     

    Acte 3 : changement de décor. La boutique d’un grand tailleur parisien. Ce n’est pas la cueillette des boîtes Relais qu’on y trouve ni celles d’Emmaüs. Ce sont des pulls à deux SMIC. Des costumes à dix SMIC. Mais les prix n’ont guère d’importance. C’est gratuit pour monsieur Fillon. Un si grand homme de bien financé par un homme de loi qui tenait a ce que ses actions philanthropiques restent discrètes. L’humilité sans doute.

     

    Acte 4 : dans un clair-obscur, les enfants remboursent à Papa l’argent de Pôle emploi Parlement. Normal c’était l’argent du mariage de la fille ou l’argent de poche du fiston. Tous les parents procèdent comme ça… à Sablé-sur-Sarthe.

     

    Acte 5 : à nouveau l’homme, à la longue robe noire. Pas content du tout. Mise en examen pour des broutilles : détournements de fonds publics, complicité et recel d'abus sociaux et manquements aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique.

     

    Ar Bihan est plutôt satisfaite de son travail mais elle sait que ses copines vont lui demander un peu de couleur locale dans tout ça.

    Alors, elle prévoit d’amener sur scène les complices soutiens de Fillon. D’abord ceux de la première heure : Goulard, l’expert en népotisme qui, comme son camarade Fillon, se soucie beaucoup de sa progéniture. Dernière mission à haut risque du fiston, chef aligneur à Carnac. Prévoir sifflets très copieux des étrilles qui lui jettent des algues comme on balance des tomates sur un chanteur qui sonne horriblement faux. Puis c’est le tour de Lappartient accueilli aux cris de « dans la voiture balai, dans la voiture balai ». A nouveau goémon, varech et quelques algues vertes incommodantes.

     

    Ar Bihan sent bien qu’il manque une chute à cette première pièce en attendant la suivante. Robo bien sûr qu’elle va prénommer Arthur. Arthur Robo c’est plus évanescent. Personnage totalement inattendu car on découvre qu’il devient soutien complice de Fillon le lendemain de sa mise en examen. La salle explose de rire. D’un rire quasi inextinguible.

All Posts
×